Week-end Togo 2017

Ouverture de l’atelier de Costa Lefkochir

15, 16 et 17 décembre 2017

Douze ans déjà que j’ouvre mon atelier au mois de décembre afin de réunir les fonds me permettant de soutenir les projets d’auto-développement que je mène avec l’IRFAM (Institut de Recherche, Formations et Actions sur les Migrations) au Togo.

Un grand merci !! à tous ceux et celles qui me rejoignent à l’atelier depuis tant d’années pour partager un moment de convivialité, acquérir des œuvres et m’accompagner dans cette belle aventure.

Grâce à votre générosité nous avons construit un dispensaire et, pendant plusieurs années, assuré son fonctionnement.

Nous avons mis en place des structures collaboratives afin que les aménagements profitent à l’ensemble des villageois. C’est ainsi que, malgré une tradition fortement ancrée, les chefs des 12 villages concernés ont compris la nécessité de dialoguer et d’envisager le bien-être de la collectivité et cela au-delà des intérêts personnels. Un travail de fonds est réalisé pour élaborer des conventions de partenariat entre les villages et le projet.

L’objectif final de notre intervention étant l’autonomie, nous nous sommes intéressés aux activités génératrices de revenus. Elles éviteront ainsi aux générations futures de n’avoir d’autre solution que celle de partir en ville pour assurer leur subsistance. C’est ainsi que nous souhaitons notamment élaborer un projet de collaboration à moyen terme avec l’école secondaire.

La terre est féconde mais que manque-t-il pour en tirer profit ?

  1. La connaissance de méthodes d’agriculture et d’élevage adaptées.

C’est pourquoi nous avons envoyé, sur base de volontariat, de motivation et de compétence, 6 jeunes des différents villages se former au Bénin dans un centre qui existe depuis des années avec des résultats surprenants par leur efficacité.

Nous avons obtenu un terrain de 17 hectares. La terre a été préparée, les semis plantés, les récoltes ont commencé et des travaux de drainage ont été réalisés à certains endroits souvent inondés.

Un bâtiment est en cours de construction. Il servira pour le stockage et comme Centre de formation.

2. L’approvisionnement en eau.

Une autre difficulté majeure : l’eau sans laquelle rien n’est envisageable.

Par conséquent deux retenues d’eau ont été creusées et le prochain objectif sera le forage d’un puit avec une pompe photovoltaïque et la construction d’un château d’eau afin d’assurer l’irrigation des espaces cultivés et, à terme, d’envisager un bassin de pisciculture.

Que de chemin parcouru !!!

Mais il y a encore quelques étapes à franchir avant de laisser ces villageois à leur destin :

  • terminer la construction du bâtiment et acheter les équipements,

  • continuer les travaux de drainage,

  • démarrer l’élevage,

  • co-financer la réalisation de pompes manuelles dans quelques villages.

C’est pourquoi je vous invite une fois de plus à faire ce pas supplémentaire et à venir à l’atelier

Le vendredi 15 décembre de 10h à 21h (nocturne)

le samedi 16 et le dimanche 17 décembre de 10h à 19h

Vous découvrirez des peintures inspirées de masques africains réalisées dans l’atelier

par des élèves d’écoles primaires de la ville de Liège : St.Louis, St.Barthélemy, St.Ambroise, St.André, Xhovémont, Perron, St.Remacle ainsi que des « extraordinaires » du Centre occupationnel Le Chêne.

A voir également des masques africains de la collection de Ally Arouna, des peintures inspirées par l’Afrique mais aussi …. quelques surprises !

Les prix sont abordables et les bénéfices des ventes seront versés intégralement - ou en partie selon les œuvres - pour le projet.

Venez nombreux et n’hésitez pas à en parler autour de vous.

Au plaisir de vous voir à cette occasion,

Amicalement,

Costa Lefkochir


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com